Jean-François Beauchemin : La source et le roseau : récit : Éditions Druide : 2021

Habituellement je trouve les mots qui conviennent pour souligner les mérites d’un ouvrage. Or avec ce récit, j’aurai peine à y parvenir ; je sens que je ne réussirai sans doute pas à dire une excellence qui à ce point saute aux yeux et m’impose, comment dire, un prudent respect. Beauchemin a écrit un récitLire la suite « Jean-François Beauchemin : La source et le roseau : récit : Éditions Druide : 2021 »

Lyne Richard : Prismacolor no 325 : Nouvelles : Lévesque éditeur : 2021

Récemment, après avoir lu et commenté ici même le carnet littéraire de Gaëtan Brulotte, m’est venue l’envie de fréquenter de manière plus assidue le merveilleux monde de la nouvelle. Tout comme le recueil de Lyne Richard, l’ouvrage de Brulotte intitulé Nulle part qu’en haut désir est publié chez Lévesque éditeur. Ce carnet nous permet deLire la suite « Lyne Richard : Prismacolor no 325 : Nouvelles : Lévesque éditeur : 2021 »

Gérald Tougas : La mauvaise foi : roman : Éditions Québec/Amérique : 1990

Cher Gérald, Je ne sais trop comment m’y prendre, sinon le plus naturellement du monde, comme à l’époque où je te faisais parvenir de très longues lettres. Tu les lisais, alors que celle-ci, tu ne pourras pas. Je l’écrirai dans le vide, pour toi. Je pèse mes mots : « pour toi », en souvenir de toi, pourLire la suite « Gérald Tougas : La mauvaise foi : roman : Éditions Québec/Amérique : 1990 »

Fernand Ouellette : Figures intérieures : Essai : Leméac éditeur : Collection L’Écritoire : 1997

En dédiant son livre à ses petits-enfants ainsi qu’à « ceux qui viendront », l’auteur, se tournant résolument vers l’avenir, salue une certaine candeur propre à l’enfance, candeur fondamentale en ce sens qu’elle fonde en quelque sorte leur salut et le sien, qu’elle assure, mais non pas à elle seule, le passage d’ici à l’ailleurs, du sombreLire la suite « Fernand Ouellette : Figures intérieures : Essai : Leméac éditeur : Collection L’Écritoire : 1997 »

Danielle Marcotte : L’accordéon, Madame et moi : roman : Lévesque éditeur : 2020

Il y aura ici des fleurs, que des fleurs, en grande quantité. Absolument pas de pot. Cela se produit rarement : un plaisir de lecture si entier, que des réserves, on n’en a pas. On désire parler d’un livre. Or un livre, faut-il le rappeler ? ce n’est jamais seulement un objet dont on fait « objectivement »Lire la suite « Danielle Marcotte : L’accordéon, Madame et moi : roman : Lévesque éditeur : 2020 »

André Roy : Comment allons-nous dorénavant écrire ? Poésie : Éditions Les Herbes rouges : 2021

Alors, comment allons-nous dorénavant écrire ? Il y a dans cette question un je ne sais quoi de troublant et de vertigineux. Si elle surgissait innocemment, un peu à l’improviste au cœur du recueil, au lieu d’apparaître dès le titre, sans doute cette question ne résonnerait-elle pas autant. Mais telle quelle, posée en ouverture, elleLire la suite « André Roy : Comment allons-nous dorénavant écrire ? Poésie : Éditions Les Herbes rouges : 2021 »

Geneviève Catta : Souffles avant : Nouvelles : Le Lys Bleu Éditions : 2021

La nouvelle ou l’art de faire court. Où en peu d’espace il arrive que se déploient de larges horizons, où la densité du sujet plonge profondément sous la surface apparemment fragile des mots. Il y a chez Catta un manifeste savoir-faire, une inventivité de formes et une diversité de contenus plutôt remarquables. D’emblée ces qualitésLire la suite « Geneviève Catta : Souffles avant : Nouvelles : Le Lys Bleu Éditions : 2021 »

Louise Dupré : Plus haut que les flammes : Poésie : Éditions du Noroît : 2010

Voici une voix singulière. Dont la discrète sobriété impressionne. Louise Dupré chante avec simplicité une mélodie étonnante. Sa partition ne s’encombre pas de mille et un détails. Rares sont les poètes qui possèdent à ce point l’art de faire tenir le tonnerre en un si fin murmure. Si bien que prolonger jusqu’ici l’écho de ceLire la suite « Louise Dupré : Plus haut que les flammes : Poésie : Éditions du Noroît : 2010 »

André Brochu : Clairs abîmes : Poésie : Éditions du Noroît : 2021

Le plus récent recueil d’André Brochu arrive à point nommé, au tout début de l’été. Comme un cadeau inespéré auquel on ne s’attendait pas. Après une œuvre considérable et maintes fois célébrée, Clairs abîmes met fin à un silence de près de vingt ans. Ce recueil me semble avoir été mûri longuement ; comme dirait l’autre,Lire la suite « André Brochu : Clairs abîmes : Poésie : Éditions du Noroît : 2021 »

Julie Stanton : Nos lendemains de feu : Poésie : Écrits des Forges : 2021

Journaliste indépendante, Julie Stanton a fait paraître depuis le début des années 1980 de nombreux ouvrages de poésie et quelques romans. Maintes fois finaliste ou lauréate de prix prestigieux, elle livre avec Nos lendemains de feu un recueil testamentaire. Elle y témoigne de pertes certaines et de gains plutôt incertains. C’est que des paradis ontLire la suite « Julie Stanton : Nos lendemains de feu : Poésie : Écrits des Forges : 2021 »