Accueil

Bienvenue sur mon nouveau blog Littérature

Mélanie Béliveau : La femme meurt en juillet : Poésie : Éditions Mains Libres : 2022 : 114 pages

Juillet. Le début de l’été. Le mois où la nature s’émancipant parvient à sa maturité. Transposé à l’échelle d’une vie d’homme, ici d’une vie de femme, juillet représente le juste milieu de l’existence, un plateau où du passé est maintenant derrière soi, où encore beaucoup d’avenir peut être envisagé. On a la vie devant soi.Lire la suite « Mélanie Béliveau : La femme meurt en juillet : Poésie : Éditions Mains Libres : 2022 : 114 pages »

Laure Bouvier : Une histoire de Métisses : Roman : Leméac Éditeur : Collection Nomades : 2022 : 232 pages

Il n’y aurait pas aujourd’hui dans l’air du temps, en Occident du moins et chez nous tout particulièrement en Amérique du Nord, cet important examen de conscience visant à rafraîchir les mémoires afin de corriger ce qu’il convient d’appeler de manière euphémique les fautes de l’Histoire ; cette espèce de retour du refoulé historique n’aurait pasLire la suite « Laure Bouvier : Une histoire de Métisses : Roman : Leméac Éditeur : Collection Nomades : 2022 : 232 pages »


Abonnez-vous à mon blog

Recevez directement le nouveau contenu dans votre boîte de réception.

Bienvenue sur mon nouveau blog Littérature

Michel Lord : Sortie 182 pour Trois-Rivières : Récits de disparitions, catastrophes et mille merveilles : Collection Vécu | Nouvelles : Éditions de la Grenouillère : 2020 : 200 pages

J’ai commenté ici même, il y a quelque temps, le recueil des commentaires critiques consacrés par Michel Lord à la nouvelle québécoise. 25 ans de nouvelles québécoises par ses meilleurs nouvelliers et nouvellières (1996-2020), ouvrage paru à la Grenouillère, est le fruit d’une entreprise pour le moins colossale. L’auteur est un grand spécialiste de laLire la suite « Michel Lord : Sortie 182 pour Trois-Rivières : Récits de disparitions, catastrophes et mille merveilles : Collection Vécu | Nouvelles : Éditions de la Grenouillère : 2020 : 200 pages »

Thomas Mainguy : Crépuscules admirables : Essai : Les Éditions du Boréal : Collection « Liberté grande » : 2022 : 120 pages

À propos de ce livre de nécrologies, à la toute fin de ce commentaire, j’exprimerai un seul regret, lequel s’empressera de se retourner comme un gant, exprimant alors quelque chose de comparable à un tout léger chagrin. En conséquence de quoi, sur chacun des tombeaux que nous offre l’auteur, une fleur sera déposée. Que dis-je ?Lire la suite « Thomas Mainguy : Crépuscules admirables : Essai : Les Éditions du Boréal : Collection « Liberté grande » : 2022 : 120 pages »


Abonnez-vous à mon blog

Recevez directement le nouveau contenu dans votre boîte de réception.